ALA.NI, chanteuse londonienne en concert à Jazz in Moulin-à-Vent
ALA.NI, chanteuse londonienne en concert à Jazz in Moulin-à-Vent

Pause. Comme dans un film, sans doute une comédie musicale, quand soudain le mouvement, le temps et le tourbillon de la vie s’arrêtent, suspendus dans un moment d’épiphanie, rare et magique. Quand on découvre les premières chansons d’ALA.NI, c’est l’effet qu’elles nous font. Ça se passe d’abord sur internet, via une paire de vidéos en noir et blanc, vaporeuses et hypnotiques. Puis quelques mois après, son premier EP You & I commence à en dévoiler un peu plus sur cette chanteuse londonienne mystère.

La première fois qu’on a entendu ALA.NI, il y a plus de quatre ans, c’était sur la vidéo confidentielle de la chanson Suddenly. Elle ressemblait à une chanteuse en noir et blanc, une silhouette à contre-jour, dont la voix s’élevait en tendres volutes. La Londonienne (d’origine caribéenne) ALA.NI était un rêve, devenu réalité.

Depuis, elle a sorti des ep’s, d’autres vidéos faites maison, l’album You & I (début 2016), et montré qu’elle dansait aussi bien qu’elle chantait, et qu’elle savait faire rire autant qu’émouvoir. Finalement, avec sa musique entre folk d’alcôve et comédie musicale miniature, ALA.NI était une artiste en couleurs vives, la chanteuse qui dansait sur l’arc-en-ciel.

Il y a dans les chansons d’ALA.NI un véritable enchantement. Ce sont des chansons étonnantes, courtes, presques nues, à peine arrangées et instrumentalisées, dont la grâce tient à un fil, et principalement à la performance vocale d’ALA.NI. Des chansons qui se souviennent des comédies musicales luxuriantes de Broadway, mais interprétées comme du folk de chambre, minimaliste et zen.

ALA.NI en concert - Jazz in Moulin-à-Vent

Il faut aller voir ALA.NI en vrai, en live elle a le don d’émouvoir aux larmes, avec une voix d’une puissance retenue inouïe.

« L’épure instrumentale côtoie une douce ingénuité, et le tout laisse place à l’essentiel : la profondeur de la voix ourlée. »

Libération, magazine parlant de ALA.NI

« Du Broadway folk, avec la classe mais sans les décors, distillé jusqu’à une liqueur vocale essentielle, languide, élémentaire. »

Les Inrockuptibles, magazine musicale parlant de ALA.NI

« Il est presque décevant d’apprendre qu’elle n’est pas une apparition, mais un véritable être humain. »

The Guardian - Jazz in Moulin-à-Vent

« Elle chante d’une voix scintillante, sur des orchestrations épurées, ourlées d’un swing d’antan et de chœurs évanescents. Des chansons qui deviennent solaires quand, sur scène, elle lance sa voix et ses bras vers le ciel. »

Citation Le Monde sur ALA.NI - Jazz in Moulin-à-Vent

Première Partie : Swing Nomade

Jazz in Moulin-à-Vent - Dégustation et Concert de ALA.NI - Swing Nomade en première partie

Swing Nomade est un trio formé de musiciens Mâconnais réunis autour d’une même passion et du même goût pour l’esthétique de la musique jazz et swing manouche. Leur répertoire est fait de standards de ses deux courants musicaux. Adeptes de la joute improvisatrice, les concerts sont un voyage improvisé sur des territoires où la caravane passe…

Animation de l'après-midi : The Jazz Dreamers

Jazz in Moulin-à-Vent - Dégustation et Concert de ALA.NI - Jazz Dreamers

Anciens stagiaires depuis de nombreuses années du Crescent Jazz Festival, ces 5 musiciens mélomanes assoiffés de création se sont réunis pour exploiter les apports insufflés par la dynamique des enseignants du stage. Le Quintet de Villefranche sur Saône aura plaisir de partager avec vous leur répertoire allant du Jazz latin de Carlos Jobim aux grands standards d’Horace Silver… A soutenir et à découvrir !

Fermer le menu